Ambassade et Consulats de Belgique en Grèce

La Belgique en Grèce et Chypre

La Belgique en Grèce et Chypre

Restrictions de voyage dues à la pandémie Covid-19

Etes-vous belge et momentanément bloqué à l'étranger ? Nous sommes à vos côtés et faisons tout notre possible pour trouver une solution. Regardez ici ce que vous pouvez faire vous-même : https://diplomatiebe.tappable.dev/coronavirus-fr.

 
Pour toute question complémentaire, vous pouvez nous contacter par e-mail à l’adresse
Athens@diplobel.fed.be ou par téléphone au +30 210 361 78 87. Consultez aussi régulièrement notre page Facebook et suivez le conseil de voyage (GrèceChypre).

Comme l’a souligné le Ministre Goffin dans sa lettre du 17 mars dernier, nous faisons face à des circonstances exceptionnelles, et devons parfois nous armer de patience. Merci pour votre compréhension.

Notre équipe met tout en œuvre pour vous aider. Restez au courant des options – y compris commerciales – disponibles pour un retour en Belgique en vous inscrivant sur Travellers Online.

Pour les vols affrétés par un autre pays que la Belgique dans le cadre du mécanisme de protection civile de l’Union européenne, sachez que le nombre de places disponibles pour les citoyens belges est du ressort exclusif de l’Etat ayant affrété ce vol. S’il n’y a pas assez de places pour ramener tous les Belges qui le souhaitent, la priorité est donnée aux compatriotes les plus vulnérables (santé, états graves) ou ceux qui voyagent avec de très jeunes enfants.

Enfin, un peu partout dans le monde, des expatriés belges partagent leurs conseils et solutions temporaires sur le groupe #BelgesSolidaires.

 

COVID-19: LOCK DOWN A CHYPRE

Le gouvernement chypriote a décidé d'assouplir le «lock-down» mis en place le 24 mars et renforcé le 31 mars. A partir du 21 mai, la deuxième phase du déconfinement va démarrer. Les nouvelles mesures sont décrite dans ce document

Le gouvernement chypriote a annoncé le 22 mai les modalités de reprise progressive des liaisons aériennes et les conditions d’accueil des touristes sur l’île.

Depuis le 9 juin, toute personne désirant se rendre à Chypre doit s’inscrire et remplir un formulaire en ligne sur le site : https://cyprusflightpass.gov.cy/.

Depuis cette même date, une reprise partielle des vols commerciaux est constatée. Celle-ci se déroule en plusieurs phases, par catégories (A et B) de pays définies en fonction du degré de contamination. La Belgique est reprise dans la liste B, ce qui permet depuis le 20 juin aux passagers en provenance des aéroports belges d’accéder au territoire chypriote à condition d’avoir effectué un test PCR moins de 72 heures avant l’embarquement. Les conditions d’accès sont reprises dans ce document.

En cas d'urgence, les Belges à Chypre peuvent contacter l'Ambassade ou les autorités locales pour obtenir de l'aide.

 

COVID-19: LOCK DOWN EN GRECE

Accès au territoire grec

A partir du 1er juillet, les passagers en provenance des aéroports figurant dans la liste A d'EASA (dont les aéroports belges) seront seulement soumis à des tests aléatoires et dispensés de l’obligation d’auto-confinement. Ils/elles pourront ensuite rejoindre leur destination finale en attendant le résultat (24 heures). En cas de test positif, ils/elles seront contacté(e)s et placé(e)s en quarantaine aux frais de l’Etat grec.

Les vols internationaux sont autorisés dans tous les aéroports de Grèce. Les visiteurs doivent remplir un formulaire en ligne 48 heures avant leur arrivée dans le pays sur le site http://travel.gov.gr.

 

Déconfinement en Grèce

Le 28 avril, le gouvernement grec a dévoilé son plan de déconfinement progressif en plusieurs étapes : 4 mai, 11 mai, 18 mai, 25 mai, 1er juin et à partir de juillet. Une évaluation périodique permettra d’ajuster progressivement les mesures mises en œuvre en fonction de l’évolution de la pandémie dans le pays. Toute mesure est susceptible d’être revue ou abolie en cas de détérioration de la situation. Les gestes barrière, ainsi que les mesures sanitaires et de distanciation sociale devront toujours être respectés.

La première phase de ce déconfinement progressif a démarré le lundi 4 mai 2020. Ce tableau récapitule les mesures des trois premières phases.

Depuis le début du déconfinement, les mesures suivantes sont entrées en vigueur :

Port du masque obligatoire

A partir du 4 mai, le port du masque sera obligatoire pour les citoyens (en tissu ou autre)  dans les transports publics, les taxis, les ascenseurs, les hôpitaux, les cliniques, les cabinets médicaux, les laboratoires d’analyses médicales. Il est très fortement conseillé mais pas obligatoire dans tous les espaces fermés (magasins, services de l’administration...) que ce soit pour les clients ou pour les employés, mais également dans les espaces publics surpeuplés où la distanciation semble difficile à respecter. 

Le port du masque est obligatoire pour les personnes du 3ème âge (forte recommandation de rester au domicile).

Circulation des personnes -Transports en commun / taxis

Pour se déplacer, il est conseillé de privilégier un moyen de transport privé si possible (3 personnes sont autorisées à voyager dans le même véhicule).

La fréquence des transports en commun sera augmentée aux heures de pointe et les voitures systématiquement désinfectées. Le port du masque (en tissu ou autre) est obligatoire pour les agents et tous les usagers des transports en commun.

Pour les taxis, un seul passager par véhicule à l’exception d’un accompagnateur/parent pour les enfants ou d’un accompagnateur pour une personne vulnérable. Port du masque obligatoire.

Commerces, restauration

Ouverture des restaurants et cafétérias, pour le service à table uniquement en terrasse et dans les espaces semi-ouverts.

Accès aux îles et liberté de circulation

Suppression totale des restrictions de circulation sur tout le continent et vers les îles.

Loisirs, activités physiques

Ouverture des activités de yachting.

 

 

INFORMATIONS CONCERNANT LE CORONAVIRUS

Des mesures sont prises dans le monde entier en vue de freiner la propagation du Coronavirus Covid-19 et d’enrayer la pandémie. Tant de pays adoptent des mesures de quarantaine ou ferment leurs frontières qu’un franchissement normal de celles-ci ne peut être garanti. Le risque que des citoyens belges se retrouvent bloqués est très élevé. Il est dès lors conseillé de reporter tous les voyages à l’étranger.

Les personnes se trouvant actuellement en voyage en Grèce sont invitées à contacter leur agence de voyage, leur tour-opérateur ou compagnie aérienne pour retourner en Belgique le plus rapidement possible et à s'enregistrer sur le site web www.travellersonline.diplomatie.be  En cas d'urgence, les personnes concernées peuvent contacter l’Ambassade ou s’adresser aux autorités locales pour assistance.

Vu les mesures préventives adoptées par les gouvernements belge et grec pour lutter contre la propagation du coronavirus, l'Ambassade de Belgique à Athènes recevra en personne seulement les cas d'urgence, exclusivement sur rendez-vous préalable entre 10h00 et 12h00 et ce jusqu'à nouvel ordre.

 Nous restons disponibles par téléphone : (+30) 210 36 17 886 et par email : athens@diplobel.fed.be

 

Bienvenue sur notre website !

Vous êtes un Belge qui vient de s’installer en Grèce ou à Chypre et vous voulez vous inscrire auprès de l'Ambassade à Athènes ? Vous voyagez comme touriste en Grèce ou Chypre et vous avez perdu votre carte d'identité? Vous souhaitez faire un voyage en Belgique et vous devez demander un visa? Vous trouverez ici réponse à ces questions. 

Ce site vous tiendra également au courant des affaires consulaires qui s’appliquent spécifiquement aux Belges dans la circonscription d'Athènes, de l’actualité de la politique étrangère de la Belgique ainsi que d'autres informations utiles ou d'événements.

 

Passeport biométrique: le “Kit Mobile”

 

Sur cette page, nous publions régulièrement les dates du passage du "Kit Mobile" pour les demandes de passeport.

Information sur le RGPD

Mon DOSSIER est l’application qui vous permet de consulter votre dossier personnel au Registre national. Pour plus d'informations, voir http://www.ibz.rrn.fgov.be/fr/registre-national/mon-dossier/.

Attention: ce service est uniquement disponible si vous êtes en possession d'une carte d'identité électronique activée - pour plus d'informations, voir https://eid.belgium.be/fr/quest-ce-que-la-eid.

 

Actualités

08 aoû

Le Ministre des Affaires étrangères et de la Défense, Philippe Goffin, vient d’annoncer qu’un avion de transport C130 de la Défense s’envolera ce soir à 20h depuis Melsbroek à destination de Beyrouth avec à son bord du matériel médical urgent et humanitaire en faveur des victimes de l’énorme explosion. Les ravages sont considérables et, outre les morts et les blessés, de nombreuses personnes se retrouvent sans toit. Afin de les secourir, des équipements d’accueil seront également acheminés.

17 juil

Le monde de la diplomatie multilatérale et de la justice internationale, dont fait partie la Cour pénale internationale, traverse une crise profonde et doit faire face à des menaces ou des actions hostiles. La pertinence d’institutions multilatérales est mise en question et le repli d’Etats sur eux-mêmes n’est guère encourageant.

12 juil

Le Ministre des Affaires étrangères et de la Défense Philippe Goffin accueille le compromis trouvé par les membres du Conseil de sécurité des Nations unies, qui prolonge le mécanisme « cross-border » visant à apporter une assistance humanitaire au peuple syrien pour 12 mois via le point frontière de Bab al-Hawa. Toutefois, les possibilités d’apporter de l’aide humanitaire via Bab al-Salam doivent être améliorées.

11 juil

Ce 11 juillet 2020 marque les 25 ans du début du génocide de Srebrenica. C’est en effet le 11 juillet 1995 que la ville de Srebrenica est tombée dans les mains des forces bosno-serbes dirigées par le général Ratko Mladic. Dans les jours qui ont suivi, celles-ci ont enlevé et assassiné, en moins d’une semaine, plus de 8000 personnes, principalement des hommes et des adolescents, simplement parce qu’ils étaient bosniaques.

04 juil

La crise de la Covid-19 a bousculé toutes les habitudes et obligé chacune et chacun à revoir certains modes de fonctionnement. Cela a aussi été le cas pour le SPF Affaires étrangères où le télétravail a été la règle alors qu’il devait assurer une de ses tâches fondamentales : l’assistance des Belges à l’étranger. Pas simple alors que la crise était mondiale : « C’est comme si vous aviez eu 200 tremblements de terre et de nombreuses répliques en même temps, en ce compris en Belgique », dit le Ministre Goffin.